Une site a voir 

Mantes la Jolie Ville Royale

Mantes la Jolie ville Royale

Mes notes sont tirées des textes de Mrs Armand CASSAN / Eugène GRAVE / Victor BOURSELET / Henri CLERISSE / Paul MOSCET

Chapitre 1: Mantes ville libre depuis 900 ans

Mantes fut annexée au Vexin par le traité de Saint Clair sur Epte, le Mantois figure pour la première fois sur la carte des environs de Paris en 1690. Mantes est située sur la rive gauche de la Seine au nord ouest de Paris.

Les armoiries, jusqu'à la moitié du X ième siècle, portent une branche de chêne Sinople chargée de 3 glands d'or sur fond d'azur. Par la suite elles furent formées d'un demi chêne arraché chargé de 3 glands d'or et d'une demie fleur de lys d'or.

La devise de Mantes " Mantes unit aux chêne des Dieux, le lys du Roi sur la bannière. Ils la protègeront tous les deux car tous les deux elle les révère."

Le nom de Mantes est assez obscur, je n'ai pas (et je ne pense pas être le seul) les bons éléments qui me donnent l'origine exacte du nom de Mante(s) (Mantes viendrait du Celte Medunta qui veut dire chène, mais c'est encore un peu flou!!), peut être pour d'autres chapitres. Mantes s'est longtemps appelée Mantes sur Seine, en 1930 la commune de Gassicourt fut annexée à la ville de Mantes sur Seine, la ville pris le nom de Mantes Gassicourt jusqu'en 1953 ou elle pris le nom de Mantes la jolie. Ce nom de Mantes la jolie fait également partie des nombreuses légendes ,il aurait pu être donné après la reconstruction de la ville qui avait été totalement détruite par Guillaume le Conquérant (1087), mais cela aurait également pu être écrit dans une lettre du Roi Henri IV qui venait à Mantes voir sa maitresse Gabrielle d'Estrées "Je viens à Mantes ma jolie". Ce n'est probablement pas la bonne version mais c'est tellement sympathique.

Mantes comprenait 3 localités distinctes, Mante le Château (centre ville), Mante à l'eau (hameau de pécheurs en bord de Seine), Mante la ville (domaine rural). Mantes est citée 3 fois dans le recensement de dénombrement des biens de l'abbaye de Sait Germain des près au début du IX ième siècle.

mantes

 Voir la suite sur http://lammc.e-monsite.com/rubrique,le-chateau-de-mantes,801422.html